La présence importante de l’extrême droite à Odéon

Découvrez la seconde partie de l’enquête ici

La présence des Zouaves Paris au Quartier latin

Ces dernières années sont marquées par un recul des effectifs militants de l’extrême droite parisienne. Ces groupes sont moins présents sur le champ politique, à l’image de l’Action Française qui croit bon de faire deux groupes de deux militants, ou encore du GUD dont on peine à identifier la moindre action qui ne tienne pas du hooliganisme.

L’extrême droite parisienne s’illustre surtout dans la violence (Zouaves Paris), mais aussi dans les affaires. Une partie semble jouer aux gangs de motards allemands en « tenant des boites de nuits ».

C’est particulièrement vrai dans certaines rues de Saint Germain des Prés spécialisées dans les soirées, où des fascistes habitués des manifestations d’extrême droite ont tendance à s’y retrouver comme clients et employés depuis plusieurs années.

Ces individus incapables de passer inaperçus avaient déjà attiré l’attention des antifascistes du Quartier latin.

Cette présence n’est pas limitée à une clientèle désoeuvrée et au hasard des annonces d’emploi.

Retournement Eclair de Droite

Nous avons récemment cité un article (1) du Journal Du Dimanche qui qualifie plusieurs adresses du quartier latin de « bars identifiés comme étant de la sphère patriote » : notamment le Chai Antoine et la Cave Saint Germain. Le troisième bar, le Pub Saint Germain est décrit dans l’article (2) comme le « quartier général du FNJ ».

L’image politisée de ces adresses révélée par l’article du JDD, mais qui transpirait déjà (3), n’est pas forcément surprenante puisque l’on retrouve chez une partie de leurs investisseurs des CV politiques, dont des anciens responsables du Rassemblement Etudiant de Droite (RED).

Le Rassemblement Etudiant de Droite était un mouvement étudiant d’extrême droite qui a existé pendant la mise en sommeil du GUD dans les années 2000. Il s’est distingué par un hommage aux manifestants fascistes du 6 février 1934, une action contre le salon homosexuel Rainbow attitude en 2005, et par des actions musclées contre les manifestants anti-CPE en 2006.

Ce fut une petite surprise pour nos camarades du Pays Basque de savoir que Thomas Fontana, l’ancien responsable du RED à Bayonne, est le gérant déclaré du Chai Antoine (4).

Ce dernier a fait l’objet d’un tract en 2008 dénonçant sa section du RED, les contenus de son blog personnel (sauvegardé par le groupe antifa local), et sa proximité avec Denis Greslin, ancienne figure de l’extrême droite anti-islam et pro-israélienne des années 2000. Le contenu du tract est disponible ici (5).

Thomas Fontana aura marqué les esprits en faisant savoir après la diffusion d’un communiqué de presse contre le RED Bayonne, qu’il a commis une « erreur de jeunesse » et commence « une nouvelle vie »

A ce sujet, on ne peut que citer une mise-à-jour du communiqué de la Fondation Manu Robles-Arangiz du 4 décembre 2008 :
« le désormais ex-porte parole local du RED ci-dessous mentionné a confirmé à la Fondation que la lecture du communiqué de Presse de la Fondation l’a aidé à comprendre qui se cachait réellement derrière le RED (qu’il semble avoir quitté…).Nous garderons juste ses initiales pour éviter que « l’erreur de jeunesse » qu’il dit avoir commise ne le pénalise dans sa « nouvelle vie ». Lire la suite (6)

Sur facebook (7), on trouve une page « spotted » Chai Antoine, active en 2013 mais toujours en ligne, qui vise à attirer un public clairement défini au Chai Antoine.

Une présence préoccupante

Depuis l’ouverture de la « Nouvelle librairie » de François Bousquet (8) on ne peut qu’observer une présence toujours plus forte de l’extrême droite dans ce quartier. Une présence qui autrefois se limitait à l’église Saint Nicolas du Chardonnet occupée par des intégristes catholiques.

Après avoir voulu longtemps marquer le territoire du 15e arrondissement de Paris avec des locaux associatifs ou des boutiques de fringues, Ces différents éléments tendent à faire penser que l’extrême droite souhaite affirmer sa présence dans le quartier d’Odéon. A tel point que des affrontements entre fascistes et antifas ont déjà eu lieu (9).

Les Zouaves Paris communiquent en ce sens lorsqu’ils se prennent en photo sur le boulevard Saint Michel ou devant la fontaine St Michel.

Le quartier latin est un lieu historique et festif de la vie étudiante. Ce climat nauséabond est loin d’être du gout de tous.

Gap15

La suite de l’enquête ici


Références :
1 : https://parisantifa.wordpress.com/2020/04/12/a-paris-lextreme-droite-fait-la-fete-a-odeon/
2 : https://www.lejdd.fr/Politique/marion-marechal-cest-la-macron-de-la-droite-enquete-sur-ces-jeunes-lr-tentes-par-un-rapprochement-avec-lex-fn-3676484
3 : https://www.liberation.fr/france/2017/11/30/florian-philippot-blues-blanc-rouge_1613676
4 : https://www.societe.com/societe/blondin-752693499.html
5 : http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/0/48/57/45/Trakt-anti-RED-A4.pdf
6 : http://alda.over-blog.com/article-13833410.html
7 : https://www.facebook.com/Spotted-chai-Antoine-507810762596041/
8 : https://lahorde.samizdat.net/2018/10/29/la-nouvelle-librairie-le-projet-son-gerant-francois-bousquet/
9 : http://www.leparisien.fr/faits-divers/paris-12-militants-du-gud-et-des-antifa-arretes-apres-une-rixe-a-une-terrasse-de-cafe-25-02-2017-6711084.php

Une réflexion sur “La présence importante de l’extrême droite à Odéon

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s